la littérature et partage d'une thèse amoureuse...

Publié le 9 juin 2024 à 14:06

Hey tout le monde ! Aujourd'hui je partage une petite trouvaille avec vous. J'ai écrit cette petite thèse il y'a longtemps !  J'étais au lycée, je tiens donc à signaler que j'ai écrit selon ce que j'ai appris au lycée, donc oui ce n'est peut-être pas spécialement juste ou bien écrit mais ça me tenait à coeur de vous partager cet écrit car je pense profondément que toute idée mérite d'être entendu ! Bonne lecture :) 

(PS :  pour les concernés, je vous souhaite un joyeux mois des fiertés !!)

(PS n°2 : Aimez-vous les uns les autres et prenez soin de vous !) 

(PS n°3 : Pardonner mes fautes d'orthographes :/ ) 

Spinoza, philosophe néerlandais.

Blam's, chanteur et rappeur Français.

AIMER 

Venant du latin amare, aimer signifie au sens premier « avoir du goût ». Du goût pour quoi ? Ou
plutôt pour qui ? Ou encore aimer qui ? Aimer quoi ? Dans l’antiquité grecque, l'amour passait avant
tout par soi. Le terme « philautia » définit l’amour propre à cette période. Puisque en effet selon les
grecs de l’antiquité s'aimer soi-même permet d'avoir une plus grande capacité à aimer les autres. Ce
qui n’est clairement pas notre cas dans la société actuelle. Nous avons tendance à aimer les autres
avant de s'aimer soi. Ce qui est en effet ici pris comme l’une des plus grosses erreurs que l’on peut
commettre.

Selon Spinoza : " l’amour propre est une satisfaction qui naît de la raison."

La question qui se pose d’aimer est déjà résolu puisque en effet comme nous venons de le voire aimer les autres c'est d’abord s'aimer soi. Mais qu’est ce que l’on doit aimer exactement chez les autres ? Et
au final avant tout cela, la grande question ne serait-ce pas : Qu’est ce que c’est aimer ?

 

"L’amour est un mystère que l’homme ne comprend pas - Blam’s "

 

Nous avons tendance à dire que nous tombons amoureux plusieurs fois dans notre vie. Mais est-ce que le vrai amour ce n’est pas justement de tomber une seule fois dans le piège et de ne jamais en ressortir ? Se vouer corps et âme à une seule personne toute notre existence ? L’amour est-il là
uniquement pour tourmenter l’homme jusqu’à la fin de son existence ? Est-ce uniquement un piège ?
Un poison ?

 

Il me semble en effet important d’aborder ce terme, cette hypothèse de « piège » puisque qu’il est remarquable que nous laissons rarement le mot « amoureux » seul, il est souvent accompagné du verbe  « tomber » qui est quelque peu révélateur de la souffrance que l’amour peut causer, puisque ce verbe signifie « être entraîné à terre ».

D’accord mais si l’amour est la cause première de souffrance
chez l’homme pourquoi ce dernier se laisse t-il séduire par cette tentation d’être aimé et d'aimer en retour ?

Mon professeur de philosophie aurait sûrement dit : "parce que l’homme est prêt à subir toute la souffrance du monde tant que cela a du sens. Tant que cela mène à un but, tant que ça permet de justifier l’absence de sens à
notre existence."
Mais selon moi il ne dirait pas que cela et bien que je ne puisse imaginer ses paroles exact, il me
semble que si l’homme a consacré tout une période littéraire tel que le romantisme qui tourne autour des sentiments et tout particulièrement autour de l'amour  c'est tout simplement pour sa beauté a être complexe.

 

Nous pouvons tomber amoureux sans que cela soit réciproque pour diverse raison et c'est en cela que l’amour peut être pris comme piège. Hors l’amour perdu à jamais ou celui qui n'est pas réciproque et souvent l’amour le plus fort et le plus intense. Mais à quoi bon s' il n'est pas partagé ?
Nous souffrons d’un amour non partagé parce que nous avons tendance à cristalliser la personne en face. C'est-à-dire que nous avons tendance à l’idéaliser et donc en percevant cette personne comme étant "parfaite", nous allons donc tout naturellement nous rabaisser face à elle. Nous la voyons
comme "trop bien pour nous". Et c’est parce que nous en faisons l’objet de notre désir que justement nous souffrons. Hors si nous imaginons un instant que la personne convoitée éprouve  aussi des
sentiments, a partir du moment ou les défauts de cet être sera visible et qu’elle sera en ma possession
(même si on appartient qu’à soi même) elle ne sera  plus l’être de mes désirs. On finit donc par se lasser et partir. Ce n’est donc pas l’amour qui fait mal mais c’est l’imagination, l’illusions que je me fais de cette personne.

Cependant l’amour non partagé n’a pas uniquement un sens péjoratif mais un sens tout aussi mélioratif. En effet, aimer c’est ressentir de la joie, de la tristesse, du plaisir et tout un tas de sentiments et émotions. C 'est bien la preuve que l’amour est le seul sentiment qui nous fait sentir vivant et qui peut  nous achever en même temps. Autrement dit, les vibrations que
l’amour nous fait ressentir, nous fait sentir notre existence.

Il y a tellement de façons différente d’aimer : passion, amour charnel...etc
Aimer son mari, son amant, son fils, sa mère...etc

L’amour est un sentiment universel qui a la capacité de nous faire sombrer dans l’extase, le bonheur,
la dépression, la tristesse, la colère, l’euphorie, le désir,l’emprise, la folie et tant d'autres sentiments et
émotions comme je le disais déjà plus haut. Et c’est en cela que l’amour est d’une beauté atrocement exceptionnelle.

Nous pourrions émettre l'hypothèse que tout être qui fait du mal est un être qui a été poignardé par l’amour. Que ce soit un amour fraternel ou charnel.

Un homme en proie à la folie de commettre le mal a bien souvent connu les tourments de l’amour.

 

Néanmoins après avoir évoqué les sentiments non partagé, il me semble aussi important de parler des
relations et des sentiments réciproques qui sont aussi aussi beau et vibrants dans notre existence.
L’amour est un sentiment qui peut être partagé de passion et lorsqu'il nous tombe dessus ce dernier
peut être extrêmement puissant et fort. A un tel point que certains se donne la mort a la fin de leur
relation car il ne supporte pas la rupture, tourmenté par les souvenirs. Certains sont prêt à tout part amour.

C'est un sentiment fragile qui est souvent comparé à la flamme de la bougie.
Puisque en effet une relation doit s’entretenir et je ne parle pas ici uniquement de désirs, de plaisir ou de relation charnelle. L’amour est avant tout un sentiment qui s’exprimé par la communication.
N’oublions pas et notons bien que aimer c'est associer deux personnes de caractère différents, de vécu différents.

La communication est donc primordial dans la conservation de la relation et de l’amour,
tout comme les petites attentions. L’amour est donc un bébé qu'il faut chouchouter et manier avec
précaution par peur d’éteindre la flamme.

En effet manquer d’apporter de l’attention à son partenaire peut engendrer des actions qui peuvent se révéler extrêmement douloureuse pour celui qui les subits...comme la tromperie.

La tromperie est l’une des causes de rupture les plus fréquentes. Dans se cas l’on a tendance a penser
que l’amour est signe de destruction. Et nous avons tendance à avoir du mal à croire en l’amour suite à ça.

Bien que rien ne justifie un tel acte, la tromperie n’est autre que le fruit d’une mauvaise  communication, de manque d’attention et de respect envers notre partenaire.

Mais c'est acte n'a rien a voir avec l’amour. Ce n’est pas en l’amour qu'il ne faut plus croire dans se cas mais en celui qui vous a trahi. 

 En effet ce n’est pas l’amour qui fait mal mais l’être qui ne sait pas aimer.
Au final c’est donc quoi aimer ? Bien au dessus des querelles amoureuse, familiale ou encore amicale.
L’amour est un sentiment universel que l’homme ne peut réellement d’écrire. Étant le seul sentiment à
regrouper autant d’émotions, il nous fait par dessus tout vivre et exister. Nos actes par amour
souvent en proie à la folie sont la preuve d’un sentiment atrocement magnifique. L’Homme devient
fou par amour. L’Homme incarne l’amour. Il est sa flamme jumelles. L’amour aussi complexe que
l’Homme est un mystère absolument divin. Chaque Homme aime différemment. Il n’y a donc pour
moi aucune réponse aucune définition a ce que c’est qu’aimer, si ce n’est que accepter que l’amour est
ce qui fait l’Homme, ce qui le constitue de par et d’autre de toute pièce. Ce qui fait la beauté de notre
existence. Même si je ne suis pas croyante il me semble que la possibilité d’aimer et un cadeau divin.
Nous nous devons de protéger se sentiment magnifique, car il est la plus belle chose que l’être possède.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Jonathan
il y a 4 jours

Vraiment prenant et tellement vrai, tu donne envie de lire plus et ça donne vraiment à réfléchir, tu as énormément de talent